Tout sur sur les parasites internes des poules : vers
Accueil » Les parasites internes des poules : vers, coccidioses…

Les parasites internes des poules : vers, coccidioses…

Les parasites internes des poules, vers et autres coccidioses sont très fréquents au poulailler. S’il n’est pas possible de les éviter complètement, il est cependant réalisable d’en réduire la fréquence et la gravité avec un mode d’élevage adapté aux besoins des poules.

Ainsi, une bonne hygiene au poulailler, un enclos suffisamment grand en fonction du nombre de poules accueillies sont autant d’éléments qui réduisent considérablement les risques d’infestation parasitaire dans un petit élevage de poules.

Voyons quels parasites internes peuvent contaminer vos poules et comment s’en débarrasser.

Les parasites internes des poules

• Les vers

Plusieurs sortes de vers peuvent affecter vos poules. Ces vers peuvent se loger dans les intestins, mais aussi dans la trachée ou le jabot. La contamination se fait le plus souvent par le sol quand les poules avalent des larves déposées. C’est pourquoi, il est quasiment impossible des les éviter. Par contre on peut agir en prévention.

■ Les ascaris

Les ascaris sont des vers ronds qui se logent dans l’intestin.

  • Traitement : vermifuge chimique ou naturel
  • Symptômes : amaigrissement, anorexie, vomissements, diarrhées, troubles nerveux

En savoir plus pour traiter les vers de ce typeComment vermifuger ses poules ?

■ Les capillaires

Les capillaires sont des vers très fins qui se fixent à la paroi du jabot, de l’œsophage et de l’intestin. Dans cette maladie,  la mortalité est très élevée si elle n’est pas détectée et soignée à temps.

  • Symptômes : abattement, soif intense, amaigrissement, diarrhée abondante et verdâtre, jabot gonflé et mou
  • Traitement : vermifuge chimique ou naturel

En savoir plus pour traiter la capillarioseLa capillariose chez la poule

■ Le ténia

Le ténia est un ver plat qui se localise dans l’intestin grêle.

  • Symptômes : amaigrissement malgré une alimentation normale voire augmentée, anémie, diarrhée
  • Traitement : vermifuge chimique ou naturel

En savoir plus sur le traitement du téniaTraiter ténia et autres vers

■ La syngamose

D’ordinaire, le syngame  parasite les faisans, mais il peut également toucher la poule. Ce ver se fixe dans la tranchée.

  • Symptômes : difficultés respiratoires, toux. La poule a également tendance à bailler souvent.
  • Traitement : vermifuge chimique ou naturel

En savoir plus sur le traitement de la syngamoseLa syngamose chez la poule




• Les coccidioses

Provoquée par un parasite, le Eimeria, cette maladie touche surtout les jeunes sujets, mais aussi les adultes. le taux de mortalité est de 5 à 10 %.
Le parasite peut se fixer à différents endroits de l’intestin. Les traitements sont efficaces mais doivent être administrés le plus tôt possible.

  • Symptômes : Les sujets malades perdent l’appétit, bougent peu, leur plumage peut être hérissé. De la diarrhée et présence de sang dans les fientes peut accompagner ces symptômes.
  • Traitement : vermifuge chimique ou naturel

En savoir plus sur le traitement de la coccidioseCoccidiose poule traitement

• L’aspergillose

Elle est provoquée par un champignon et se présente sous deux formes : aiguë chez les sujets de moins de 4 semaines (elle est alors appelée pneumonie des poussins) et chronique pour les adultes. Le traitement est assez lourd mais nécessaire. Attention la maladie se transmet à l’homme.

  • Symptômes : Chez les poussins ; somnolence, soif intense, difficultés respiratoires qui les obligent à garder le bec ouvert en permanence. La mort survient très rapidement : 24 à 48 heures. Chez les adultes ; affaiblissement et difficultés respiratoires. L’issue peut être la mort par asphyxie.
  • Traitement : aucun traitement efficace. Agir en prévention en gardant une bonne hygiene au poulailler.




Conseil sur l’administration des vermifuges en cas de parasites internes

Les vermifuges chimiques sont de préférence donnés en comprimés directement dans le bec plutôt que liquides, dilués dans l’eau. Vous êtes ainsi certain de la quantité administrée et surtout que votre poule a ingéré la bonne quantité de traitement.

On peut éviter les vermifuges chimiques en optant pour des solutions naturelles › Vers et vermifuges des poules

À lire aussiLes maladies des poulesLes parasites externesComment éviter trop de parasites au poulailler

2 réflexions au sujet de “Les parasites internes des poules : vers, coccidioses…”

  1. BONJOUR; je ramasse les fientes de mes poules dans le poulailler de tous les jours. Et ce matin j’ai vu qu’il y avait pas mal de sang. Je vérifierai en vérifiant leur place cette nuit pour savoir laquelle mes trois poules. À votre avis qu’est-ce qu’elle a. Je vous remercie À l’avance. Très bonne journée et merci pour tout

Laisser un commentaire