Accueil » Alimentation poule pondeuse : comment bien la nourrir

Alimentation poule pondeuse : comment bien la nourrir

Bien nourrir ses poules est essentiel pour avoir des œufs de qualité. Cela est d’autant plus vrai si vous les élevez pour leur chair. Alors, offrez-leur une bonne alimentation.

Si vous leur donnez des granulés remplis de produits et d’antibiotiques, vous consommez également ces produits.
Vous voulez manger des œufs et des poulets sains ? Donnez leur à manger de bons produits sans conservateurs et autres dérivés toxiques.

Ce que nous donnons à manger à nos poules, est également ce que nous consommons, même dans les œufs ! Cet argument n’est-il pas suffisant pour avoir envie de leur donner le meilleur ?

Tout au début, et n’y connaissant rien, nous leur donnions des granulés spéciale croissance, en pensant sincèrement (puisque nous les achetions dans un magasin spécialisé) que cela était le meilleur pour elle. Quelle erreur ! Nous avons appris depuis, que les composants qu’elles contiennent sont mauvais pour nos poules et peuvent même déclencher certains cancers.

Heureusement cela n’ a duré qu’une quinzaine de jours, puisque nous avions, entre-temps, découvert cette erreur.

L’alimentation de la poule pondeuse : voici ce qu’elle doit manger

Les poules, dans un environnement adapté à leurs besoins, c’est-à-dire suffisamment grand, cherchent elles-mêmes une partie de leur nourriture. Elles passent leur journée en dehors de leur poulailler à picorer et se délecter de vers, insectes, herbes etc.

Avec un enclos spacieux, vous leur fournissez déjà de cette façon une bonne part de leurs besoins en protéines, minéraux, vitamines etc.

Etant omnivores elle adoreront ce que vous pourrez leur donner en plus  : gras de viande et de jambon, peaux de poisson, salade,  légumes et  fruits, croûtes de fromage (pas le plastique bien sûr) etc.

Elles sont très sélectives, car elles mangent toujours par ordre de préférence. Si vous leur donnez en même temps, légumes, jambon et pain, elles commenceront vraisemblablement par le jambon, ensuite le pain et enfin les légumes… Elles savent bien ce qu’elles veulent nos poulettes !

Astuce : Faites en sorte que vos poules trouvent toujours des petits graviers ou du sable assez gros pour les ingérer et ainsi améliorer leur digestion.




• Les graines

Vous devrez compléter cette alimentation naturelle par des graines de qualité, bio de préférence. Les graines peuvent être achetées dans des magasins spécialisés type Terrena ou encore mieux directement chez un exploitant céréalier de votre coin. C’est ce que nous avons choisi.

Régulièrement nous allons chercher nos 50 kg de graines bios en mélange : avoine, orge, blé etc… chez un exploitant bio qui habite près de chez nous. Vous en trouverez certainement un dans votre coin vous aussi. Voici le site qui nous a permis de le trouver › Annuaire Bio

Nous payons actuellement 30 € pour 50 kg de graines. Si le prix change, nous le mentionnerons. Cela reste plus que raisonnable voire moins cher qu’en magasin ! Et vous avez en plus, une qualité supérieure… Vos poules vous en remercieront en vous fournissant de bons œufs de qualité.

On trouve également maintenant sur Internet des graines de qualité, directement livrées chez vous.

En voici des exemplesIci

• De l’eau fraîche à volonté pour nos poules

Enfin, n’oubliez pas de mettre à leur disposition de l’eau fraîche et propre en permanence (les poules boivent beaucoup). Si vous le pouvez, récoltez l’eau de pluie pour leurs abreuvoirs, c’est celle qu’elles préfèrent ! Cependant cela implique d’installer un filtre et de nettoyer régulièrement afin d’éviter les risques de bactéries.

À lire aussiPourquoi l’eau est importante pour nos poules ?

Les compléments alimentaires en plus d’un bonne alimentation

• Les huîtres broyées pour le calcium

Il est bon de donner à vos poules certains compléments. Nos voisins âgés, anciens agriculteurs le faisaient déjà il y a 70 ans ! Pour avoir de bons œufs à la coquille bien ferme mélangez à leurs graines, des coquilles d’huîtres écrasées finement. Vous en trouverez en magasin spécialisé type Terrena (vendues par 4 kg), mais vous pouvez également concasser vous même les coquilles d’huîtres que vous aurez mangé. Avec un bon marteau cela fonctionne très bien, mais c’est assez long ! Pour la quantité, nous mélangeons une petite pelle de coquilles à un seau contenant 4 kg de graines.

Vous trouverez également des huîtres broyées en ligneIci

Pour en savoir plus sur les bienfaits des coquilles d’huîtres › Les bienfaits de la coquille d’huître pour les poules




• Les graines de lin pour les Omega 3

Nous avons lu que les graines de lin étaient excellentes pour la santé des poules. Elles atténuent les effets négatifs de l’alimentation aux granulés qu’elles ont reçu petites et réduisent les risques de cancer de l’ovaire. [Source Carevox].

Elles nous apportent de bons oméga 3 qui se retrouvent dans leurs œufs et dans leur chair. Nous leur mélangeons également environ une petite pelle pour un seau de 4 kg de graines.

Attention, Il ne faut pas abuser des graines de lin, car données en trop grande quantité, elles peuvent provoquer de la diarrhée. Nous les achetons en magasin bio où elles se vendent au kilo. Par contre elles sont assez chères par rapport aux autres graines. Nous les achetons aux environs de 4,5 € le kilo. Cependant, comme elles représentent environ seulement 5 % des graines que nous leur donnons, le stock dure assez longtemps.

• Les insectes séchés et les vers de farine

Riches en protéines, calcium et phosphore, ils sont une source incroyable de bons minéraux. Ils se distribuent en toute petite quantité, sont donc économiques, et surtout les poules en raffolent !

Ces compléments alimentaires très riches sont utiles en nombreuses circonstances :

  • Pendant une convalescence, après une maladie
  • En hiver pour aider les poules à supporter le froid
  • Pendant une couvaison…

Pour en savoir plus sur les insectes séchésLes insectes séchés pour nos poules

Pour en savoir plus sur les vers de farineLes vers de farine pour nos poules

L’appareil digestif de la poule

La cavité buccale de la poule est composée d’un bec pointu aux bords tranchants adapté au régime granivore et omnivore de la poule. Elle n’a ni joues, ni dents, ni pharynx.

La poule ne mâche pas ses aliments, elle se contente de les saisir avec son bec, et les avaler tels quels. Tout ce qu’elle avale est ramolli dans le jabot après y avoir bien macéré.

L’estomac sera l’étape suivante avant le gésier où les aliments finiront d’être broyés. Pour améliorer cette action mécanique, il est important que la poule puisse avaler des petits graviers ou du sable. Si leur enclos est correct, elles le trouveront elles-mêmes, sinon vous pouvez leur en faire l’apport sous forme de grit.

Vous trouverez du gritIci

Pour conclure sur l’alimentation de la poule pondeuse

Vous l’avez compris, bien nourrir vos poules est indispensable pour qu’elles puissent vous offrir de bons œufs de qualité. Étant donné qu’une partie de ce qu’elles ingèrent se retrouve aussi dans leur chair et dans leurs œufs, vous êtes directement concerné en tant que consommateur de leurs produits.

À lire aussiLa pouleTout savoir sur la ponte et la couvaisonComment bien choisir ses poulesPrendre soin de ses poules pour éviter les maladies – Anatomie de la pouleAnatomie du coq

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com